Bravo ! Vous venez de pratiquer votre première séance d’éléctrostimulation avec nous ! Nous sommes ravis de vous compter dans la communauté TecFit 🙂

Il est possible que vous ayez des courbatures entre 36h et 48h après votre séance : pas de panique, c’est normal !

En effet, vous l’aurez compris, l’éléctrostimulation offre des résultats rapides et vient donc fortement stimuler les muscles, et notamment des muscles qui ont parfois moins l’habitude d’être sollicités. On vous donne quelques astuces pour essayer de réduire l’intensité de ces douleurs musculaires.

1/ Boire beaucoup d’eau 

Boire beaucoup d’eau avant et après la séance est essentiel. On a souvent tendance à s’hydrater pendant et un peu moins la séance passée. Alors on garde bien sa gourde/bouteille préférée à proximité ! 

 

2/ Etirez-vous

Le soir après votre séance, ou quelques heures après, prenez le temps de vous étirer en profondeur. On vous prépare une super vidéo qui vous sera utile pour vos étirements post-séance 🙂 Si vous êtes adeptes de yoga, n’hésitez pas à faire une séance !

3/ Massez vos muscles

Vous pouvez prendre le temps de masser vos muscles en profondeur. On vous conseille également (sauf allergies et contre indication) de masser vos muscles avec de l’huile essentielle de gaulthérie. Ses propriétés rubéfiantes activent la circulation du sang et elle procure instantanément un effet chauffant. Attention il est recommandé de la diluer dans une huile végétale pour éviter un effet chauffant trop important. Les sportifs sont des grands fans de cette huile !

4/ Continuez à chauffer vos muscles

Plus vous faites de sport et moins vous avez de courbatures ! Vous le verrez d’ailleurs très rapidement, après vos prochaines séances d’éléctrostimulation vous aurez de moins en moins de douleurs musculaires ! Nous vous conseillons un petit footing le lendemain de votre première séance, ou une séance de yoga, un peu de natation, bref ce que vous préférez ! Mais si vous pouvez garder les muscles chauds cela diminuera les courbatures.

5/ Nourrissez-vous bien 

Après l’entrainement on favorise une alimentation anti-inflammatoire. On peut vous conseiller des aliments plutôt proteinés tels que la viande, le tofu, les legumineuses, des féculents mais aussi des fruits et légumes antioxydents connus pour aider à la récupération : la myrtille, la banane, le gingembre, l’ananas, les noix ou les tomates. La nutritionniste Corrine Peirano recommande également de privilégier les aliments riches en omega-3, comme les poissons gras (saumon, maquereau, sardine), les crustacés et les huiles végétales (colza, noix).

Par contre, sans surprise, il est conseillé d’éviter les aliments gras et les aliments transformés (pizza, biscuits, crème, beurre…).

Voilà ! Bonne récupération et à très vite 🙂